A la Une (2)

Les salariés de l'AFPA envahissent la salle de réunion du CCE le 7 novembre.

La DG D'Artois sans réaction

personnel-7-11-18-rd-tr dg-et-drh-avec-texte-tr

 

 

Accueil

Poursuivre l'expert psychiatre en justice, la méthode radicale de l'Afpa pour empêcher la propagation des RPS

la Nouvelle République

Le docteur Jean-Jacques Chavagnat a-t-il “ manqué de prudence ” ? La chambre disciplinaire de l’ordre régional des médecins de Nantes tranchera.

Le psychiatre poitevin Jean-Jacques Chavagnat a été assigné lundi devant la chambre disciplinaire de l’ordre régional des médecins des Pays de la Loire, à la demande du conseil de l’ordre des médecins de la Vienne, pour avoir “ manqué de prudence ” dans la rédaction de deux certificats médicaux. L’affaire - qui devait initialement être jugée à Poitiers avant l’été - a été dépaysée à Nantes en raison de la notoriété locale du psychiatre du centre hospitalier Henri-Laborit.

En 2014, puis en 2016 lors d’une rechute, ce spécialiste de la souffrance au travail avait en effet imputé la dépression de l’ancienne responsable des ressources humaines de la direction régionale de l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) à une « maltraitance indiscutable » de la part de sa hiérarchie. Ses attestations avaient incité le procureur de la République de Poitiers à ouvrir une enquête préliminaire pour harcèlement moral contre la direction de l’Afpa, des investigations toujours en cours à ce jour, selon son avocat. Les prud’hommes avaient en revanche donné raison à l’Afpa, excluant tout harcèlement moral dans cette affaire, ce qui a incité l’ancienne responsable des ressources humaines à faire appel du jugement.

“ Ses certificats dérangent ”

Saisi par l’Afpa, le conseil de l’ordre des médecins de la Vienne avait quant à lui porté plainte contre le psychiatre pour avoir “ manqué d’impartialité ” dans ce conflit. « Il l’a reconnu lui-même au cours de la procédure, en disant que ce n’était pas dans ses habitudes mais qu’il l’avait fait en connaissance de cause », a souligné son représentant, lundi, à l’audience.

En direct du CCE de l'AFPA 11 et 12 octobre 2018

Message des membres du Comité Central d’Etablissement au personnel de l'AFPA

Les membres du Comité Central d’Entreprise réunis ce jour à Montreuil en réunion ordinaire ont décidé à l’unanimité de refuser que tous les points prévus à l’ordre du jour soient traités

Lors d’une suspension de séance intervenue après le point ‘ information du président’, au cours duquel celui ci a refusé de répondre aux questions sur le futur plan de réorganisation, les membres ont décidé de ne traiter que deux points, les deux seuls en lien possible avec le futur plan :

  • le rapport économique présenté par l’expert/conseil du CCE
  • l’information de la direction sur la plateforme d’activité

Le 18 octobre nous serons en CCE extraordinaire au cours duquel la direction nous remettra sur table les documents afférant au projet de réorganisation.

A l’issue de cette réunion, un communiqué intersyndical vous sera transmis pour vous donner les informations essentielles.

Un pognon de dingue, y en a pour les copains : l’AFPA va filer 1,2 Million € à Alixio

L’AFPA a lancé un appel d’offres pour des « Prestations d'assistance, conseil et expertise, et accompagnement au changement en matière d'organisation et de ressources humaines ». Donc pour être accompagnée lors du plan d’entreprise dont le contenu doit être connu au CCE extraordinaire du 18 octobre.

Le marché est d’un montant de 1,2 Million d’Euros !

Oui, l’AFPA n’a pas l’argent pour des augmentations de salaires, ni pour l’égalité entre les femmes et les hommes, ni non plus pour l’embauche de travailleurs handicapés mais a de l‘argent à filer à des consultants…

Et qui a remporté le gros lot ? Le cabinet retenu s’appelle Alixio…

soubie

Il se trouve que ce cabinet est la créature de Raymond Soubie, le pape de la « réforme sociale » en France, le conseiller social de Sarkozy et le grand gourou des équipes gouvernementales aussi bien libérales que socialistes…

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Un pognon de dingue y en a pour les copains.pdf)Un pognon de dingue y en a pour les copains.pdf[ ]303 Kb

Inégalité femmes hommes : NON au projet d'accord, SUD FPA se bat pour une véritable égalité

[Lire la version pdf]

L’égalité femmes-hommes c’est « à travail égal, salaire égal ». Voilà pourquoi SUD FPA ne signe pas le projet d'accord présenté par la direction.

1 / L’égalité de traitement salarial ne concerne pas l’ensemble des salariés

Dans le projet d’accord 2018-2020, la direction de l’Afpa considère que seul-es les salarié-es à partir des classes 7 et plus méritent une analyse. Elle se justifie par les quelques rattrapages réalisés en 2018 sur les autres classes.
SUD FPA exige un accord pour TOUS les salariés !

2 / La comparaison des salaires des formateurs est fondée sur la spécialisation métier

La direction de l’Afpa ne se fonde pas sur l’emploi occupé, laissant entendre que tous les professionnels n’ont pas la même valeur.

SUD FPA exige un accord qui relève de données objectives : emploi occupé et ancienneté

Que comprendre à l'annonce de la suppression de 550 postes à l'Afpa ?

[Lire la version pdf]

 plan im2

C'est par un communiqué du ministère de l'économie puis par la presse que l'on a appris que 550 postes seraient supprimés à l'Afpa en 2019. Le ministère du travail a fermé le ban en publiant son propre communiqué. Dans l'immédiat la direction de l'Afpa reste muette sur le sujet et les syndicats ne disposent pas davantage d'informations sur la mise en œuvre d'un plan de départ. Faut-il pour autant se réjouir d'un chiffre modeste au regard de ce que la rumeur annonçait?

Combien à partir ?

Même s'il paraît moindre qu'attendu, le chiffre de 550 départs est plus de deux fois plus élevé que celui des départs en retraite prévus l'année prochaine. En plus des candidats à la retraite il resterait donc à se séparer d'environ 350 salariés.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (plan550.pdf)Plan 550[ ]566 Kb

Analyse du CRE Languedoc Roussillon Septembre 2018

Bilan pas social ?

Inégalité homme/femme, inégalité CDD/CDI ?

Plan de formation : toujours jamais là !?

Le climat social n’a jamais été aussi anxiogène ?

Que faire ? Se taire ?

Bilan pas social

Régulier par sa médiocrité : toujours plus de salariés précaires pour moins de salariés en CDI. A ce jour, il ne reste plus que 6 postes à pourvoir en CDI pour toute l’Occitanie autant dire qu’il est quasiment impossible de passer d’un statut précaire à pérenne.

La direction n’a aucun indicateur permettant de mesurer l’engagement au travail (ça ne l’intéresse pas), la satisfaction du travail bien fait etc…

Pourtant les sujets récurrents qui nous pourrissent la vie ne manquent pas :

  • L’obtention des matières d’œuvre est sujette à des rapports infantiles avec la hiérarchie.
  • Formations vendues sans les ressources adaptées.
  • Modèles pédagogiques en changement permanent inadaptés aux stagiaires les plus en difficulté.
  • Suppression du temps pour discuter de son travail et confronter ses pratiques avec ses collègues ce qui entraine des conflits interpersonnels alors qu’il s’agit de conflits de critères de travail.

Bilan salarial AFPA 2017

SUD FPA publie le bilan salarial 2017 (voir les pièces jointes attachées en bas d'article) pour que les salariés puissent se rendre compte par eux-mêmes de la réalité du pillage des ressources organisé par la hiérarchie de l’AFPA à son profit.

Les salariés seront notamment attentifs à la différence entre leur AME (appointement minimum de l’emploi) et l’AIB (appointement individuel de base) moyen de leur emploi. Ils verront que l’AME d’un formateur classe 9 se monte à 1 981 € et l’AIB moyen à 2 006 €, soit une différence colossale de 25 euros…

Par contre, l'AME d'un directeur de centre (classe 14) s’élève à 3 095 € et son AIB moyen à 4 477 €, la différence est de 1 382 €....là on ne rigole plus, c'est du lourd !

Ne parlons pas des directeurs de groupe 3 (AME 4 178 € et AIB moyen de 9 778 €)

Comme la haute administration qui ne travaille plus pour le service public mais pour ses propres intérêts, les managers de l’AFPA ne travaillent plus pour le développement de l’AFPA mais pour maximiser leurs gains.

Le comportement de la DG suit le même schéma, quand insatisfaite d’un salaire déjà très élevé elle va réclamer du rab à Bercy qui le lui accorde ! 

SUD FPA publie également le projet d’accord sur les augmentations de salaires en 2018. Les salariés verront que des promotions sont jugées nécessaires au fonctionnement de l’AFPA ! Devinez pour qui !

Les hiérarchiques : une classe parasite, le tænia de l’AFPA !

Déclaration SUD FPA 1ère réunion NAO 3 octobre 2018

Une nouvelle fois, le bilan salarial 2017 traduit le très grand mépris de la direction de l’AFPA et des hiérarchiques pour le personnel productif…

Des mesures salariales ont été décidées par le management…pour le management. La classe hiérarchique vit en circuit fermé dans sa tour d’ivoire.

Augmentations individuelles

Les Classes 13 à 16 se sont octroyés 77 % des augmentations en nombre et 91% de l’enveloppe.

Si l’augmentation d’une classe 15 s’élève à 360 € en moyenne, les classes inférieures doivent se contenter de miettes.

Promotions

Les classes 13 à 16 se sont attribué 40% de l’enveloppe des promotions. La promotion moyenne des classes 15-17 est de 1373 €. C’est-à-dire plus que l’AIB moyen des classes 2 ! Ce n’est plus une classe hiérarchique, mais une classe parasite, le ténia de l’AFPA.

Seulement 2.4% des formateurs ont été promus, avec une promotion moyenne de 145 €. Un hiérarchique vaut-il 10 formateurs ?

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (NAO 2017 déclaration SUD FPA.pdf)NAO 2017 déclaration SUD FPA.pdf[ ]212 Kb

Non à la destruction de notre modèle social ! Non à la casse des droits collectifs ! Non à la casse de l’AFPA !

A l’occasion de la journée de mobilisation interprofessionnelle du 9 octobre, la CGT AFPA, la CFDT FPA, FO FPA, SUD FPA Solidaires, CFTC s’associent aux constats et aux revendications portées par les organisations syndicales de salariés, d’étudiants,
de lycéens et des collectifs de retraités.

Les mesures mises en oeuvres et celles annoncées par le gouvernement, relèvent d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale. En s’en prenant à tous, sauf aux plus riches, elles fragilisent une fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis avec :

  • des risques qui pèsent sur les droits des salarié.e.s et privé.e.s d’emploi en matière d’assurance chômage ;
  • des atteintes au service public ;
  • des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation ;
  • des attaques portées à notre système de santé ;
  • la destruction du principe de solidarité entre les générations ;
  • la remise en cause du droit à la formation comme vecteur d’émancipation des travailleurs et la disparition du Congé Individuel de Formation au 1er janvier 2019 ;
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (TRACT intersyndical interpro 9.10.18 vdef.pdf)TRACT intersyndical interpro 9.10.18 vdef.pdf[ ]102 Kb

Ensemble, résistons à la pression !

De nouveau, la grande braderie d’automne :

C’est bien connu, la fin de période estivale donne lieu à un grand lessivage, débarrassage, tri sélectif et mise au rebut.

resistons pression

Tous les arguments sont là pour préparer le long et douloureux hiver qui nous attend :

  • Baisse d’activité et/ou de chiffre d’affaire,
  •          Disparition de certains métiers, de certaines formations
  •          Externalisation de services (entretien, …), sous-traitance,
  •         Ventes de centres, ouverture d’agence
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (tract stop à la pression VD 2.pdf)tract stop à la pression VD 2.pdf[ ]366 Kb

Page 4 sur 73

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates