Quel avenir pour le centre de Puy-en-Velay ?

 Le Puy le 03/12/2012

Sudfpa prend acte de la décision de la responsable de formation du centre du Puy en Velay de quitter son poste, 15 mois après son arrivée.

 Entre titulaires et remplaçants, ce ne sont pas moins de 5 RF qui se sont succédé en 6 ans. La situation n’est donc pas nouvelle. Elle est d’autant plus parlante.

 Une nouvelle fois, le centre du Puy est dans la tourmente, sans directeur effectif depuis des semaines et bientôt sans responsable de formation.

 

Auparavant, la direction régionale a laissé en poste pendant de trop nombreuses années un directeur de centre/territorial, inefficace et contre-productif pour la Haute-Loire et le Cantal, plongeant les centres dans la désorganisation, les difficultés de fonctionnement grandissantes et laissant trop souvent le personnel sans réponse, autorisant ainsi toutes les dérives.

 

 Aujourd’hui, au Puy, aucune section n’est remplie, loin de là ! et nos 25% de formateurs CDD attendent au jour le jour des décisions qui ne viennent pas ou si tard. Les investissements indispensables sont sans cesse repoussés, notamment au pôle routier. Pourquoi ? Qui veut la fin du centre ?

 La direction régionale ne peut plus rester en retrait et laisser le personnel en plein désarroi.

 Sudfpa l’appelle à prendre toutes ses responsabilités dans cette situation catastrophique pour tous et à apporter au personnel des réponses concrètes sur les problèmes qu’il vit au quotidien.

 C’est tous ensemble que nous devons défendre notre centre et c’est uniquement l’intérêt collectif qui permettra à chacun de trouver réponse à ses attentes personnelles légitimes. Pas l’inverse.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (tract rf le puy 03122012.pdf)tract rf le puy 03122012.pdf[ ]108 Kb

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates