Ensemble, résistons à la pression !

De nouveau, la grande braderie d’automne :

C’est bien connu, la fin de période estivale donne lieu à un grand lessivage, débarrassage, tri sélectif et mise au rebut.

resistons pression

Tous les arguments sont là pour préparer le long et douloureux hiver qui nous attend :

  • Baisse d’activité et/ou de chiffre d’affaire,
  •          Disparition de certains métiers, de certaines formations
  •          Externalisation de services (entretien, …), sous-traitance,
  •         Ventes de centres, ouverture d’agence

MOBILITE, FLEXIBILITE, RENTABILITE

Tout est bon pour justifier les nombreuses pressions que la ligne managériale va exercer sur le personnel.

A ton retour de congés, ton hiérarchique risque fort de t’interpeller : «j’ai quelque chose pour toi, passe à mon bureau, je vais t’expliquer ! »

Quelle que soit ton contrat (CDI, CDD), ta fonction (formateur (trice), personnel administratif, commercial ou technique), tu te retrouves seul(e) face à ton chef.

« Je te propose une mission à X kilomètres ; comme tu n’as pas trop de boulot ici, (ou que ton service va être entièrement revu et/ou supprimé). Ce sera mieux pour toi (patati-patata). Tu réfléchis et tu me donnes la réponse….. dans 5 minutes. Tu comprends, il n’y a pas que toi…. Mais j’ai préféré te le proposer d’abord » 

Là, tu te sens très très seul(e)…

SUD FPA te conseille 

1) Gagne du temps, ne signe rien sur le champ (ne pas réagir dans l’émotion, laisser venir la réflexion)

2) Exige une proposition écrite et signée qui précisera tes conditions de travail (durée, lieu, contenu, prise en charge des frais supplémentaires)

Si le hiérarchique ne veut pas s’engager par un courrier signé, écris lui (courrier ou mail) en reprenant les termes de la: « vous m’avez bien dit ceci, cela, etc ».

Sinon toutes les propositions faites oralement disparaissent le moment venu, même avec un document non signé

4) Si désaccord ou si rendez-vous pris, ne pas y aller seul(e), ne JAMAIS y aller seul(e). Ce témoin (délégué syndical, DP) permet de relativiser le rapport de force, d’alléger la pression et d’éviter que les propos ne soient déformés

5) Surtout, réponds au courrier reçu: ne pas répondre équivaut à une acceptation ! 

Dans tous les cas de changement de lieu, d’emploi, de fonctions, de mission, de classe etc… prendre conseil pour savoir dans quel cadre intervient ce changement et de quel droit relève-t-il  :

Est-ce une mobilité géographique, locale, régionale, nationale ?

Est-ce une reconversion professionnelle ? Un emploi qui disparait ?

Est-ce un avenant ? Un nouveau contrat ? Une lettre de mission ?

Dans un contexte où tout se gère au cas par cas, chaque situation doit être finement analysée grâce à un maximum de précisions.

 

Face à ces pratiques d’isolement, de pressions individuelles,  restons mobilisés ensemble pour résister et préserver nos emplois, nos conditions de travail, notre plus–value et la qualité de notre travail.

 

Organisons une réponse unitaire contre les pressions et violences faites aux salarié(e)s

Informez-vous, ne restez plus seul(e), contacter le délégué syndical SUD FPA de proximité.

 

SUD FPA PACA – Avenue Félix Gouin 13800 ISTRES

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (tract stop à la pression VD 2.pdf)tract stop à la pression VD 2.pdf[ ]366 Kb

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates