Air France : la CFE-CGC se bat… contre l’augmentation des salaires

On a les mêmes à l'AFPA...Voilà ce dont ils sont capables...

Air France: la CFE-CGC se bat… contre l’augmentation des salaires

Le syndicat CFE-CGC qui demande expressément à Air France de ne pas augmenter les salaires, à deux jours de l'ouverture des négociations avec la direction, cela a de quoi interloquer les syndicats réunis en intersyndicale. Cette affaire baroque, dévoilée par Mediapart, est symptomatique du climat social au sein de la compagnie aérienne.

Mercredi 17 octobre, les syndicats d’Air France sont invités à venir négocier une possible augmentation des salaires, première éclaircie possible après une grève dure menée au printemps dernier qui a mis les avions à l’arrêt pendant quinze jours et fait perdre 335 millions d’euros à la compagnie. Vu les relations plus que fraîches entretenues jusqu’ici par la majorité des syndicats et la direction, l’enjeu semble majeur.

La CFE-CGC, première force syndicale de la compagnie française, a annoncé la couleur dans un message envoyé au nouveau PDG, le Canadien Benjamin Smith, message que Mediapart a pu consulter. Sa position est pour le moins surprenante. Surtout concernant l’augmentation des salaires : « ne pas donner raison à l'intersyndicale par un quelconque geste », écrit ce syndicat. Et si geste il y a, prière d’attendre « la fin de l’année », pour ne pas « mettre en péril les syndicats responsables comme le nôtre… ». Dans le cas contraire, « notre syndicat ne sera plus là pour vous accompagner », menace Bernard Garbiso, secrétaire général de la CFE-CGC à Air France.

Indemnités de congés payés, «Travailleuses ! Travailleurs ! On vous ment, on vous spolie ! »

La direction a été questionnée à plusieurs reprises par l'ensemble des délégations du CCE lors de la réunion des 7 et 8 septembre sur l'absence de paiement des ICP (indemnités de congés payés) dues aux salariés. La délégation SUD FPA a demandé à la Direction Générale quel était le montant de la dette de l’AFPA à l’égard des salariés. La direction a fini par avouer que la dette « ICP » se situait entre 1.5 et 1.7 M€, soit une dette moyenne de 240 € par salarié . Le vrai montant est sans doute supérieur ! Ce sont aussi des cotisations sociales dues et qui manquent dans les caisses de la sécu et des autres organismes sociaux. La direction n'envisage pas de payer sa dette en 2016. Tout au plus, la direction a évoqué un paiement en début d'année 2017. SUD FPA exige le paiement immédiat de cette dette et la transmission à tous les salariés du calcul de leurs droits. Pourquoi la direction ne renonce-t-elle pas au séminaire de Toulouse (coût 1 M €) qui réunit chaque année la même hiérarchie pléthorique et surpayée !

SUD FPA mène depuis des années le combat pour l’application stricte du code du travail, des accords de 96 et de la jurisprudence, en matière de congés payés comme pour tous les autres intérêts des salariés, sans aucune concession. Pour le calcul de l’ICP, l’employeur doit prendre en compte toutes les périodes de congé : les 5 semaines et les congés conventionnels (semaine de Noël, semaine d’interstage pour les formateurs, jour d’ancienneté…)

Exemplaires de ce combat, les actions menées depuis des années par les délégations SUD FPA aux CRE comme en témoigne un des articles du dernier Cap Plein SUD IDF qui indique le moyen d'obtenir le paiement des ICP dues.

 ICP «Travailleuses ! Travailleurs ! On vous ment, on vous spolie ! »

 C'est en reprenant à peu de choses près et à leur compte le slogan d'Arlette Laguiller que tous les salariés de l'AFPA doivent réagir. Les élus ont appris lors de la dernière réunion du CRE que l'ICP qui leur est due ne leur serait pas payée. L'ICP ? Qésako ?

Déclaration SUD FPA en réunion de négociation sur les salaires le 5 octobre 2015

Le 5 octobre se tenait à l'AFPA la dernière (?) réunion de négociation sur les salaires et la durée du travail, dans le cadre de la NAO (Négociation Annuelle Obligatoire).

Le DRH Hervé Dufoix, flanqué de son adjointe "dialogue social" Françoise Tirilly et du chef-comptable Lamine Sy, a tout de suite pris la parole pour annoncer la couleur : zéro de chez zéro !

Oui, l'année 2015 sera de nouveau une année de gel des salaires pour l'armée des sans grades de l'AFPA. Dans le projet d'accord de la direction, il n 'y a que deux enveloppes:

- une première pour rattraper les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes, 120 000 € sont prévus; cela va permettre de corriger quelques inégalités sans prendre en compte tout le retard accumulé parfois depuis très longtemps. Mais la direction a réponse à tout : la salariée qui n'est pas contente peut saisir les tribunaux !

- une seconde enveloppe qui sera comme chaque année réservée à la hiérarchie, 300 000 € pour ceux qui suivront le courant directorial...les bons élèves par rapport à la piétaille ! Oui, leurs profits sont bien nos misères !

Après un salaire très clair ,voilà le bulletin de paie clarifié....1ère parution

compabullpaie

L'AFPA fait partie des entreprises pilotes qui vont expérimenter le bulletin de paie "clarifié" en 2016.

Le salaire à l'AFPA ayant déjà été clarifié depuis des années...

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Bulletin de paie clarifié.pdf)Bulletin de paie clarifié.pdf[ ]1275 Kb

Billet d'humeur d'un Sudiste

Quelques réflexions me sont venues à la lecture de diverses interventions de la direction nationale de l'AFPA 
 
Cela commençait plutôt bien .
 
"Aussi, je veillerai à ce que soit trouvé le point d'équilibre entre prudence nécessaire pour une Afpa convalescente et juste reconnaissance des engagements de toutes et de tous. Je m'engage dès à présent à ce que, si nos résultats du premier semestre sont sur la bonne trajectoire, une partie significative de notre excédent brut d'exploitation soit redistribuée. En 2015, si les résultats se confirment nous reviendrons à une politique salariale normale et proposerons à la négociation de donner une priorité aux augmentations générales"

Message président Lettre aux salariés 8/04/2014 
 
Sur le site AGORA , on a actuellement les infos suivantes "EBE 1 er trimestre  = +3.8% M€"
http://agora.afpanet/agora/afpa-lessentiel/chiffres-cles/tableau-de-bord-de-la-refondation.html

Super on va avoir de la redistribution !!  pensais-je naïvement 

Page 1 sur 2

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates