Lettre de l'intersyndicale AFPA au préfet de la Région PACA

RéducIMG 20190131 113851

Monsieur le Préfet,

L’intersyndicale AFPA CGT, CFDT, FO, SUD FPA de la Région Sud PACA vous remercie d’avoir accepté cet échange.

Depuis que la direction nationale de l’AFPA a annoncé le 18 octobre 2018 un plan de restructuration d’une ampleur sans précédent, les salariés comme de nombreux élus sont sous le choc. Cette annonce intervient dans un contexte socio-économique qui plonge toutes les personnes au cœur de la lutte contre le chômage dans un profond sentiment de gâchis et d’incompréhension généralisé.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (communiqué de presse intersyndical AFPA PACA.pdf)communiqué de presse intersyndical AFPA PACA.pdf[ ]107 Kb

Février 2018 : LE JOURNAL DE SUD FPA - PACA

paca0218im

Lire la version PDF

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (fev18-paca-sudfpa.pdf)fev18-paca-sudfpa.pdf[ ]140 Kb

Le journal de SUD FPA en PACA - décembre 2017

(lire la version PDF- du journal de SUD FPA PACA)

L’Edito de SUD

Alors que l’AFPA traverse une passe difficile depuis plusieurs années, à la réduction drastique des effectif dans les centres de formation, à la diminution des budgets de fonctionnement, s’ajoute une aggravation des conditions de travail et une baisse du pouvoir d’achat des salariés : absence d’augmentation depuis 10 ans, avec une pression toujours plus forte aux résultat… Pourtant une autre catégorie de personnel se la coule douce sous le soleil de l’AFPA : les boulets by le Réseau® ! Sous des intitulés fumeux avec rémunérations hors cadre, gagnées sur  la sueur et grâce aux sacrifices du « petit » personnel, ces directeurs d’institut, président(e) d’association des anciens stagiaires, chargé-es de mission fantomatiques (700 dans toute la France), plombent le devenir de l’AFPA .
A quand la fin de ce scandale ?
A quand la réduction de la fracture numéraire ?

Infos Région/national

La situation de l’AFPA PACA pourrait se dégrader rapidement si un plan de développement à moyen et long terme n’est pas mis en place.

Le marché « raccord » 2017 du Conseil Régional est loin de pouvoir fournir du travail à l’ensemble des salarié.es avec ses 91 lots retenus sur 246 répondus (37%) et des disparités inquiétantes suivants les centres.
Les AFC de Pôle Emploi, ainsi que les reliquats d’heures de l’ancien marché, pallient momentanément à la situation.

Le prochain appel d’offre avec 28 M par an pour l’ensemble des protagonistes ne suffira pas à faire fonctionner nos sections à plein régime. Une première étape doit être franchie pour optimiser les qualités de nos réponses avec une analyse rigoureuse des motifs de refus. Il est indispensable de corriger ces écarts pour les réponses à venir. L’absence de financement de l’hébergement et de la restauration devient un frein supplémentaire pour l’accession des demandeurs d’emploi à la qualification.
L’afpa doit (re)prendre sa place auprès des acteurs de la formation. Nous devons aller chercher d’autres financeurs, proposer d’autres perspectives, en mettant en avant la qualité de nos formations, de nos plateaux techniques, de notre savoir-faire. Pour les demandeurs d’emplois, pour les salariés, pour les jeunes sans qualification, l’acquisition d’un titre professionnel est un atout et doit le rester.

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (dec17-paca-sudfpa.pdf)Journal de SUD FPA PACA - décembre 2017[ ]152 Kb

Le journal de SUD FPA en PACA - édition spéciale - occupation du parvis de la T9

SUD FPA occupe le parvis de la T9

(Lire la version pdf du journal)

Dernier Comité d’Administration de l’année le 11 décembre 2017 avant la bascule des collègues sur les filiales le 1er janvier 2018. Le syndicat SUD FPA décide de passer à l’action pour dénoncer la scission de l’AFPA, la paupérisation (symbolisée par les tentes), le futur licenciement des salarié-es en 2018 et la fin de la formation professionnelle pour tous.

Le temps de la tergiversation, c’est fini…. Le temps de l’action est venu.

Et vous, salarié-es de l’AFPA,
jusqu’où irez-vous pour défendre votre emploi ???

L’AFPA en 2018 : 600 salariés jetés en filiales + 600 suppressions d’emploi

 

Courrier intersyndical AFPA au Directeur régional PACA

Monsieur le Directeur Régional,

Les organisations syndicales SUD FPA, CGT, FO, et CFDT s'inquiétent de la situation économique et du devenir des salariés au regard des résultats des appels d'offres 2017 du Conseil Régional.

Vous avez répondu à 246 lots sur 543, soit environ 45%.

Le Conseil Régional n'attribue pour l'AFPA que 91 lots, soit 37%. Les organisations syndicales vous demandent de leur fournir la liste de ces 91 lots, le volume d'activité correspondant ainsi que la répartition par centre.

Les organisations syndicales s'interrogent sur les formulations des réponses fournies et vous demandent de leur transmettre les réponses faites par l'AFPA ainsi que les retours du Conseil Régional. (notes pédagogiques)

Les organisations syndicales veulent analyser le contenu des réponses et obtenir toutes les informations relatives à l'activité des centres et à l'emploi dans les mois à venir.

Les organisations syndicales vous demandent de fournir les documents demandés et d'organiser une réunion intersyndicale avec les délégué-es régionaux-ale sur ce sujet dans les meilleurs délais.

 

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Courrier Intersyndical AO CR..pdf)Courrier Intersyndical AO CR..pdf[ ]208 Kb

Page 1 sur 4

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates