Le 9 avril 2015, ensemble : « La crise, c’est eux ! La solution, c’est nous ! »

Journée interprofessionnelle d’action et de grève unitaire

Manifestation nationale à Paris

En accord avec l’appel des organisations syndicales CGT, FO, Solidaires et la FSU, les syndicats CGT, FO et SUD FPA Solidaires de l’AFPA appellent tous les personnels de l’AFPA à se mettre en grève le 9 avril.

En phase avec les enjeux nationaux dans la lutte contre le chômage, pour la création d’emplois, pour le changement de politique économique, pour garantir et promouvoir le service public, pour préserver les droits et les acquis sociaux, pour l’augmentation des salaires et des retraites, la lutte menée par les organisations syndicales et le personnel pour l’avenir d’une AFPA subventionnée par l’Etat et les pouvoirs publics, à hauteur des besoins du pays, est une priorité absolue.

Le « pacte de responsabilité », la réforme territoriale, la rigueur budgétaire, la loi libérale « Macron », l’austérité à tout crin, constituent autant d’attaques envers les salariés, les retraités et les chômeurs pour mieux servir les intérêts du monde de la finance.

Une subvention nationale pour la formation qualifiante des adultes reste plus que jamais un devoir de l'Etat

En bientôt 3 ans aucun chantier fondamental de l'AFPA n’a avancé. L’activité a régressé, le problème immobilier n’est pas résolu et faute de garanties et de financement bancaire, les investissements ont été repoussés. Les seuls objectifs atteints, et même dépassés, sont les réductions d’effectifs et le gel des salaires ! Sur les 3 derniers mois (novembre 14 - janvier 15), comparé à la même période l'année d'avant, l'AFPA perd encore 10% de production mensuelle par manque de financements et court à la catastrophe.

 L'AFPA, usée jusqu’à la trame, avec un personnel démotivé, se trouve obligée de renégocier son plan de redressement financier, (c'est l'acte 2 du plan de refondation ..). La direction de l’AFPA demande à l’Etat de la trésorerie (150 M € de prêts avec intérêts très élevés), la dévolution d’une partie de l'immobilier ainsi qu’une circulaire pour que les régions soient obligées de subventionner l’AFPA pour l’accès à l’emploi des stagiaires. Ce qui a fortement déplu à l'ARF[1] ! Qui répéte, de communiqué en rencontre avec l'intersyndicale AFPA[2], que la loi interdit le fléchage de la commande publique...

Journée du 9 avril : l’austérité n’est pas une fatalité

A l’appel de la CGT, FO et Solidaires, une journée de mobilisation aura lieu le 9 avril prochain. Les inégalités sociales, les impasses de la politique d’austérité du gouvernement, la surenchère du
MEDEF, ne peuvent rester sans réponse ni mobilisation nationale.

Du pacte de responsabilité à la loi Macron, toutes les mesures prises par le gouvernement ne font qu’aggraver la situation de la grande

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (tract_solidaires_18_fevrier_solidaires_RV.pdf)tract_solidaires_18_fevrier_solidaires_RV.pdf[ ]147 Kb

Hervé Estampes, un DG de l'AFPA fort affairé

Les formateurs de l'AFPA devraient en prendre de la graine ! Hervé Estampes, Directeur général de l'AFPA, travaille le vendredi après-midi ! Il continue d'enseigner à Sciences Po Aix en Provence comme il le fait depuis plus de 10 ans 1. Mais il n'y fait pas que cela...

Une école dans la tourmente... Sciences Po Aix !

Sciences Po Aix traverse une crise grave : son directeur, C.Duval, a dû démissionner après avoir développé à large échelle un bradage de titres et de diplômes. Sciences Po Aix est actuellement dirigé par un administrateur provisoire. Un rapport de la Cour des Comptes est attendu.

Mediapart et Marsactu ont révélé l'affaire fin 2014 « Pour renflouer ses caisses, l’IEP (ndlr Institut d'Etudes Politiques) a choisi depuis 2008 de nouer de façon opaque des partenariats avec plusieurs organismes de formation privés en France et dans le monde entier . c’est un véritable « IEP bis » qui est apparu...1

Filoche démolit Macron

Tout le monde parle de la loi MACRON mais personne n’en parle comme Gérard FILOCHE. Depuis des semaines, il est en guerre contre « cette loi régressiste, la pire loi que la gauche ait proposée ». Selon des sondages, une majorité de Français y serait pourtant favorables. Militant socialiste et ancien inspecteur du travail, Gérard Filoche était dans LÀ-BAS HEBDO le 21 janvier. Emmanuel MACRON était dans tous les autres médias.

http://la-bas.org/filoche-demolit-macron

Page 9 sur 30

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates