L’AFPA recevra une aide de 430 M€ sur cinq ans

Publié sur batiactu.com le 14/01/2013

En visite au centre AFPA de Caen, le Premier ministre a annoncé la volonté de l’Etat de « sauver l’AFPA et de lui redonner un avenir ». Il a surtout évoqué un investissement de 110 M€ en 2013, pour un besoin de financement total de près de 430 M€ d’ici à la fin du quinquennat.

Un « plan de refondation » va être engagé pour soutenir l’Association française pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), a indiqué ce lundi 14 janvier,

Le Premier ministre a souligné que ce plan serait accompagné de « mesures de réorganisation, de réduction des coûts de fonctionnement et de réduction des effectifs ». Cependant, le chef du Gouvernement s’est engagé à ce qu’il n’y ait pas de licenciements économiques au sein de l’AFPA.

Deux priorités : le financement et l’immobilier

Parmi les principales décisions pour sauver l’organisme de formation : la capitalisation et l’immobilier. Ainsi, Jean-Marc Ayrault a reconnu que l’AFPA avait besoin de fonds propres pour emprunter à moyen terme, et dès cette année, « l’Etat investira 110 M€ ». Et d’ajouter : « Ces efforts de tous se prolongeront sur les années suivantes. Les établissements bancaires par leur financement régulier de la vie de l’AFPA. L’Etat, en souscrivant à nouveau sur la période 2014-2017, avec d’autres partenaires, un montant global équivalent à celui de la souscription de 2013 ». Soit au total, un besoin de financement de près de 430 M€ que l’Etat, ses partenaires et les banques devra assurer.

Autre mesure : l’immobilier. « Nous voulons donner à l’AFPA les clés qui lui permettront de maîtriser la carte de ses sites de formation et de valoriser les services qu’elle est l’une des seules à savoir rendre (…) : l’hébergement et la restauration », a affirmé le Premier ministre, lors de son discours. Ainsi, des baux emphytéotiques administratifs devraient être signés rapidement, pour une première vague significative de centres de formation, d’hébergement et de restauration. « Ces baux donneront la possibilité à l’AFPA d’occuper le domaine public dans la durée et de bénéficier de droits réels pour adapter et étendre ses locaux et en améliorer la gestion », a-t-il précisé.

http://www.batiactu.com/edito/l-afpa-recevra-une-aide-de-430-me-sur-cinq-ans-34077.php