AFPA Transition : un monde à part ?

AFPA TRANSITION : UN MONDE A PART ?

Malgré plusieurs demandes répétées des élus du CRE, aucun chiffre de production, de suivi des effectifs ni de bilan financier ne peut être fourni aux instances. Pourquoi une telle opacité ?

Parallèlement, nous constatons des mouvements anarchiques de personnel, sans aucune publication de poste au mépris des règles nationales :

• Des recrutements (CDD, CDI ou CDI de Chantier) et des mutations sont décidés alors que dans le même temps on licencie des CDI dechantier et que du personnel AFPA est sans activité.

• La directrice quitterait ses fonctions pour redevenir simple consultante, mais resterait sur le site où elle a exercé son activité de hiérarchique.

 

Cela pose bien des questions sur l’égalité des droits des salariés d’AFPA Transition tout comme sur l’organisation de l’activité de cette branche.

Par ailleurs, les organisations syndicales s’interrogent sur le management à la « hussarde » pratiqué aujourd’hui dans ce service, alors que le Président de l’AFPA s’est engagé sur l’exemplarité de nos hiérarchiques en matière de gestion du personnel.

Dans ces conditions comment s’étonner du mal-être global du personnel d’AFPA Transition ainsi traité.

Il est plus que temps que le Directeur Régional de l’AFPA Auvergne prenne la mesure du chaos et fasse cesser ces pratiques.

Les organisations syndicales CFDT CGT SUD de la Région Auvergne seront toujours au côté des salariés pour le respect de leurs droits et dignité.